Réussir le démarrage de son lombricomposteur d’appartement

lombricomposteur-appartement-demarrage

Vous voilà lancé dans l’aventure du lombricompostage. Félicitations !

Mode d'emploi d'un lombricomposteur

Photo : lecompost.info

Le processus naturel et écologique qui consiste à donner ses déchets organiques à manger à ses vers vous permettra de réduire considérablement le volume de vos poubelles tout en récupérant, après digestion par les vers de compost, un terreau d’excellente qualité appelé lombricompost.

Mais avant de vous débarrasser de tout vos déchets de cuisine et autres putrescibles, le parcours est semé d’embuches. Rassurez-vous, un utilisateur de lombricomposteur averti peut très facilement les éviter. Les premiers jours d’un lombricomposteur sont décisifs dans la réussite ou non de sa mise en route.

Il est conseillé de respecter quelques précautions et de se poser les bonnes questions.

Choisir l’emplacement de son lombricomposteur d’appartement

Assez peut encombrants, les lombricomposteurs individuels trouvent tout à fait leur place dans un placard, une cuisine, un garage, etc. Gardez tout de même en tête que celui-ci devra être facilement accessible afin de permettre l’ajout des déchets organiques régulièrement sans contrainte et sans avoir à faire des acrobaties.

L’idéal est de posséder un récipient ou un bio-seau sous la main dans lequel vous stockez vos déchets de cuisine avant de les ajouter dans le bac du lombricomposteur.

Un autre point à ne pas négliger est le fait que les vers de lombricompost sont sensibles à la fois aux vibrations et aux bruits. Alors préférez un endroit calme !

Il convient également de placer votre lombricomposteur dans un lieu où la température est comprise entre 15 et 25°C et varie peu. Comme tous les êtres vivants, les lombrics doivent rester dans leur température de confort pour être au meilleur de leur forme. Des températures en dehors de cette zone de confort risqueraient au mieux de ralentir l’activité des vers et au pire, de les tuer.

Installer ses vers confortablement

Un bon lit douillet pour souhaiter la bienvenue à ses nouveaux colocataires est la clé du succès de votre lombricomposteur.

Préparation de la litière du lombricomposteur

Litière de lombricomposteur

Qu’ils soient fabriqués maison ou du commerce, la majorité des lombricomposteurs sont composés des mêmes éléments : 1 bac de récupération du thé de compost, et un ou plusieurs bacs empilables dans lesquels on place les déchets organiques.

Au lancement de votre composteur, vous n’utiliserez qu’un seul plateau (en plus du bac de récupération du jus) dans lequel vous préparerez une litière. Celle-ci sera composée de 4 à 5 feuilles de papier journal que vous prendrez soin d’humidifier, puis de quelques centimètres de terreau naturel.

Ce « lit » à pour but de maintenir l’humidité nécessaire à la vie des lombrics et d’offrir aux vers un lieu où se réfugier et se remettre paisiblement du changement d’environnement qu’ils viennent de subir.

Une fois celle-ci en place, vous pourrez y déposer vos lombrics. Craignant la lumière, ces derniers devraient s’enfoncer rapidement dans leur nouvel habitât. Si votre lombricomposteur provient du commerce, il y a de fortes chances que vous ayez reçu un tapis d’humidification avec votre commande. Il est le plus souvent en chanvre et vient se placer au dessus de la litière.

Donner à manger à ses vers de compost

Avant de faire les premiers apports en déchets organiques il est conseillé de patienter quelques jours (entre 5 et 10). Un fois ce délai passé, veillez à répartir uniformément les déchets sur l’ensemble du compost tout en les ayant découpés en petits morceaux afin de limiter les risques de pourrissement (et donc de mauvaises odeurs).

Sur le long terme, la population de vers dans votre lombricomposteur verra son nombre s’adapter à la quantité de déchets apportés mais soyez patient, il faut parfois plusieurs semaines (voir mois) avant que l’activité du lombricomposteur atteigne son rythme de croisière.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Super bien les explications dans les textes j’ai bien compris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *